Eric Arsenault Architecture



Lycée professionnel Bérégovoy

  • Localisation : Nevers (58)
  • Programme : salles d'enseignement, salles de physique-chimie, salle informatique, CDI, salle d'activités, vie scolaire, accueil, bureaux administration, locaux techniques, espaces extérieurs
  • Type projet : construction neuve
  • Surface : 1 838 m2
  • Coût : 2 776 000 € HT
  • Maitre d'ouvrage : Conseil Régional de Bourgogne
  • Livraison : concours 2015
  • Photos : Julien Bruno-Mattiet
Principe général

Le projet est construit autour d’une grande galerie fédératrice positionnée sur la pente du terrain qui dessert à la fois les éléments du programme (deux bâtiments neufs de deux niveaux chacun construits sur les courbes de niveau) et les bâtiments existants associés (Vie scolaire et Bâtiment F).

  • Au R-1, la galerie est implantée proche de la demi-pension et dessert la salle polyvalente également accessible depuis l’extérieur. Dès qu’on y entre la galerie offre une compréhension visuelle de l’organisation du lycée sur l’ensemble de ses niveaux. 

  • Au RDC, la galerie dessert successivement : le CDI (neuf), la Vie Scolaire (Existant), l’Administration (Neuf) et le RDC du bâtiment F (Existant). C’est le niveau principal , le nouveau point de convergence du lycée.

  • Au R+1, la galerie dessert les salles de cours (au-dessus de l’Administration) et l’Etage du bâtiment F existant


La galerie se décompose en deux parties avec, pour chacune des parties, une double hauteur. Elle canalise les élèves depuis le bas (le Nord) à la façon d’une rue intérieure et distribue le lycée dans sa totalité. Elle alterne parois pleines et parois vitrées permettant une bonne visibilité, un bon éclairage naturel, une vue sur des espaces pertinents (jardins intérieurs, cour, accès). Cette composition au nombre limité de surfaces vitrées, lui permet de générer de bonnes prestations thermiques (pas de surchauffe) et une isolation acoustique performante (Voir perspective intérieure).

Avec un ascenseur à chaque extrémité l’ensemble du site est rendu accessible aux PMR : afin de conforter la place de la galerie et d’animer la façade depuis la cour, l’escalier du RDC vers le R+1 est positionné contre la façade vitrée donnant à voir depuis la cour, les flux intérieurs.

L’ensemble des bâtiments sont à ossature bois avec un toit en zinc pour la galerie et des toits terrasses végétalisés pour les deux bâtiments créés.

Parti architectural

Le projet compose avec l’existant. Dans un milieu hétéroclite, en manque d’identité, il nous a semblé important de recoudre un tissu en mauvais état et de composer avec lui plutôt que de proposer "un projet dans le projet" qui viendrait par un effet de contraste, opposer une belle architecture aux espaces existants.

Pour cela, la couleur bleue présente sur les allèges des bâtiments d’origine est adoptée de façon unie sur la galerie. Elle devient une identité pour l’ensemble du site, assortie aux couleurs des bâtiments F et E . Au-delà les bâtiments créés sont blancs venant s’ajuster aux couleurs des récentes réfections rue Estutt de Tracy. Ainsi avons-nous travaillé avec les outils existants : couleurs et trames.

L’ossature bois avec isolation par l’extérieur et panneaux en fibrociment permet de tramer le projet, comme le sont actuellement les façades des bâtiments d’origine. On trouve ici une répartition de 2.50m pour les portiques bois et de 1.25m pour les panneaux de façade avec des joints discrets, bord à bord.